le voici, le tant attendu
pousse-poussins
et les poussins dessus
et la maman, fière comme Artaban
de déambuler dans les rues de Vienne.
freins à disque, direction presque assistée, j'ai l'impression de naviguer un petit bateau, et surtout, je peux poser mes pieds tranquille, sans craindre de basculer. il y a même un frein à main!!!
c'est un bonheur!

pousse_poussins
et monsieur poulet qui continue de galérer sur sa porte d'atelier...


la suite, c'est, dans trois semaines, l'arrivée du baquet pour porter les deux enfants.
d'ici là, tidou se tiendra fermement aux poignées et trônera entre la nounette et moi.