une sacrée poulette ...

26 février 2015

comme tout le monde le sait

il n'est pas évident de faire des photos de soi même toute seule. sauf si c'est un selfie-de-soi-même. et voilà. la poulette avait à nouveau oeuvré pour sa garde robe. ce coup ci, une jupe. sur un modèle basique d'un livre anglais. et évidemment, elle voulait la montrer.

après s'être tordu les bras dans tous les sens,

P1240680

elle a tenté la photo en contre plongée. très très très plongée. appareil à ses pieds. air inspiré.

P1240688

puis sur la table du salon.

P1240698

alors oui, on voit à peine. mais bon, la poulette s'et cousu une jupe.

P1240684

et même, elle la porte.

Posté par poulette sacree à 11:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

23 février 2015

du froid, de l'hiver en 20 par 20

c'était un soir, il faisait froid et monsieur poulet avait piqué le coussin de la poulette pour pouvoir lire confortablement installé sous la couverture.

un soir d'avant rentrée. il faisait froid et en plus, la poulette voyait arriver son grand projet de radio crochet, alors que monsieur poulet allait se faire opérer.

un soir d'avant rentrée et le chauffage s'était remis à fonctionner. alors la poulette était aller s'isoler dans son atelier. et devant son placard débordant de tissus avait décidé, à la manière de sa kate, de coudre de carrés de 20 par 20. ça tombait mal, elle venait de débarasser des grandes chutes. au profit de la dite kate.

mais elle avait en tête un plaid pour homme, cousu par mu, et à tomber.

elle s'y mit.

P1240670

tissus ikéa, petit pan, liberty, MT, marché...

P1240674

faut bien croire que tout y est passé

P1240675

même des moustaches, des caravanes et des tracteurs...

P1240676

un vrai plaid de gars.

P1240677

un plaid pour tout, et aussi pour se caler pour se lover pour se réchauffer...

ALORS RENDS MOI MON OREILLER.

P1240701

P1240668

Posté par poulette sacree à 12:39 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
19 janvier 2015

rencontre de trois idées et d'une envie printanière

justement, il s'était mis à faire froid. et mouillé aussi. la poulette à bicyclette s'était trempée jusqu'aux os. elle en gardait une bonne toux bien fiévreuse.

P1240443-001

justement, la poulette venait de retrouver un tisheurte trop serré acheté chez zeeman pour bricoler.

justement, elle avait reçu des tissus achetés sur un groupe facebook, de beaux tissus légers de la fiancée du mékong. justement parce qu'ils n'étaient pas chers. sinon, elle aurait résisté. son placard débordait.

justement elle avait deux heures devant elle et un petit patron tout juste tiré.

P1240439-001

P1240437-002

P1240444-001

P1240447-001

P1240454-001

explications: j'ai pris un tisheurte du commerce uni, j'ai ôté 5 centimètres au bas, coupé les manches très court et fait sauter l'encolure, à cru. j'ai pris la version A de la jupe mini perle d'ivanne s. le patron est coupé en deux temps trois mouvements et les explications sont limpides. et en français. j'ai zappé la ceinture et froncé le dos pour associer mon tisheurte et ce patron, en taille 8 ans, avec marges de couture et à la surjeteuse. j'ai collé un petit appliqué trouvé dans un entrepôt à rouen avec ma copine kate.

les tissus sont issus du stock, du passepoil kibrille des puces des couturières, un voile de la fiancée du mékong et des fleurettes de chez lydie confiture.

P1240446-001

Posté par poulette sacree à 07:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
12 janvier 2015

les défauts, une petite histoire du chleuasme sur la blogo

Le chleuasme (du grec χλευασμός, chleuasmos : ironie, sarcasme) est un procédé rhétorique consistant à se déprécier soi-même par fausse modestie pour tenter de mieux convaincre ou pour recevoir des éloges.

Il s'agira par exemple de commencer un discours sur un sujet délicat, dont on est connu comme étant spécialiste peu contesté, en disant : « Je n'y connais pas grand-chose et je ne peux guère que contribuer à poser le problème. » En se dépréciant, celui qui emploie le chleuasme espère attirer sur lui au moins la confiance, au mieux la sympathie active de celui qui l'écoute.

*********************************

l'autre soir, la poulette buvait un bon apéro au vin accompagné de mille douceurs. le premier des plaisirs était d'avoir pu arriver sans encombre, un jour de grève de décembre, à l'autre bout de la France, chez son amie Kate, afin d'y déguster les câlins, d'y partager les rires et de se goinfrer de coquilles préparées par son chouette mari.

elle riait avec julie des pratiques du monde virtuel. le selfie. le selfie de soi-même en chaussettes. le selfie de soi-même en train de vomir. le selfie de soi-même-qu'est-en-train-de-vomir-mais-qui-est-aussi-belle-que-pénélope-cruz-au-réveil. ongle parfait accroché à la cuvette, oeil souligné de noir, vomi assorti à la lunette. bref, le selfie de soi-même qui attend le compliment de la mort qui tue.

c'est alors que le fond de prof de français par l'alcool endormi se réveilla. il fallait que la poulette crânât. il balança le chleuasme au milieu de la table afin de rappeler combien cette figure de style au nom imprononçable et parfaitement inconnue, sorte de chancre de la parole littéraire, croissait et s'embellissait sur la blogosphère.

pour exemple, ce billet.

voilà que la poulette avait bien envie de faire une toute-petite-robe-vite-cousue pour Miss Victoria, le plus joli des cupcakes, le bébé chou de Marie, et accessoirement la petite fille de la susnommée Kate. elle jeta son dévolu sur la Louisa dress de Compagnie M.

après avoir passé une looongue soirée à assembler et découper les presque 50 feuilles du patron PDF, voici la poulette en proie à un doute : il fallait une robe doublée, à manches longues. et la poulette la plus assurée de ses talents de couturière en train de flipper... comment réussir la fermeture éclair? comment doubler et monter les manches fermées sans que ce soit trop moche? comment passer l'épreuve du regard avisé et aiguisée de kate-la-plus-chouette-des-couturières-de-l'-ouest???

sur un blog, il est très simple de montrer les qualités d'un vêtement cousu au gros mot, dont les finitions ne sont pas terribles et qu'on n'a pas envie de démonter... parce qu'on est quand même fière... on s'imagine avoir eu la meilleure des idées en remplaçant la fermeture par une patte pressionnée, on encore en recopiant une idée vue ailleurs sans savoir retrouver l'adresse ...

P1240358

P1240360

P1240361

P1240364

P1240366

P1240367

mais quand cette robounette passerait sous les yeux de kate, de marie, de julie, comment ne verraient-elles ses défauts???

robe victoria

un raccord pas aligné? un point de trop à la couture d'arrière? un vilain pli au montage de manche ( à la surjeteuse?) un problème de réglage de fil? une couture qui quitte le sillon...

alors cette coquette de poulette avait trouvé une autre solution. montrer, souligner, mettre en valeur les détails microscopiques et parfaitement ratés de sa robe. comme ça, eh bien on ne pourrait que répondre, "meuh non, elle est parfaite cette robe là!" ( et d'ailleurs j'apprécierai que les commentaires sous ce billet aillent dans ce sens...)

Posté par poulette sacree à 14:18 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
11 janvier 2015

niveaux de gris

P1240342

une année qui commencerait teintée de gris. de tristesse. d'inquiétude et de colère. une année qu'on voudrait plus colorée. qu'on souhaiterait joyeuse, bruyante et pleine de confettis.

alors on aurait commencé par marcher, et puis la poulette serait allée retrouver ses tissus préférés.

P1240350

et visiblement la poussinnette aurait apprécié.

P1240351

une robe de lutinette pour danser, pour tourner, pour se sentir s'envoler.

P1240357

P1240337

une robe de fofolle,

P1240339

pas si grise, et même toute colorée...

P1240323

modèle sydney de modkid, taille 8 ans pour poussinnette de 6 ans, et demi, et deux jours. tissus variés du stock: c'est dimanche, ikéa, marché, puces des couturières...

Posté par poulette sacree à 19:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,


Fin »