une sacrée poulette ...

21 mars 2016

love, love me do

984039_10207999481699360_1099847472880741060_n-001

c'est l'histoire d'une poussinnette aux yeux qui sourient. une coquine, qui obtient tout ce qu'elle veut en plissant simplement le coin de ses jolis yeux. ce dimanche, elle avait débarqué, son bonnet bien attaché autour du cou, avec ce mot-là. un mot à faire fondre son coeur de mère et le remplir de douceur pour les jours moins fastes.

c'est aussi l'histoire d'une poussinnette qui a bien du chagrin. des peurs. des inquiétudes. une poussinnette que l'on va endormir une petite heure, à qui l'on va ouvrir l'arrière de l'oreille pour lui réparer son tympan troué depuis si longtemps. une poussinnette qui connait déjà ce grand mot : myringoplastie. on fera des câlins. on tricotera des bonnets plus rigolos les uns que les autres. 

et une fois ce trou rebouché, elle pourra plonger sans s'inquiéter dans les bassins et les eaux colorées.

on pourra aussi lui faire percer les oreilles. elle aimerait de petites coccinelles dorées.

12794468_10207999483859414_7594748725882087316_n-001

pour elle alors, ce joli modèle de Solenn Couix-Loarer, De Rerum Natura. Little Heaume qui protège des invasions de trouille. Little Heaume pour little pretty child. laine zeeman, Julia en couleur lait-fraise.

3433_10207999482379377_3186795725798315388_n-001

944363_10207999482139371_1970393494416792675_n-001

12670756_10207999482499380_7328517475050433103_n-001

*****

et la minute savante de madame la poulette.

conjugaison du verbe coudre...?

Présent

je couds
tu couds
il coud
nous cousons
vous cousez
ils cousent

Subjonctif

Présent

que je couse
que tu couses
qu'il couse
que nous cousions
que vous cousiez
qu'ils cousent

Passé

que j'aie cousu
que tu aies cousu
qu'il ait cousu
que nous ayons cousu
que vous ayez cousu
qu'ils aient cousu

Imparfait

que je cousisse
que tu cousisses
qu'il cousît
que nous cousissions
que vous cousissiez
qu'ils cousissent

Plus-que-parfait

que j'eusse cousu
que tu eusses cousu
qu'il eût cousu
que nous eussions cousu
que vous eussiez cousu
qu'ils eussent cousu

75550_10207999484099420_8069644876843895041_n-001

 

Posté par poulette sacree à 09:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

29 janvier 2016

rien n'est jamais perdu - tout le monde est occupé

Par ici, tout le monde est occupé;

du travail à n'en plus finir, et des tricots jamais achevés, des fuites, fuites, fuites, encore et toujours, constat, dégât des eaux, des copies, des allers retours, des réunions.

un mois de janvier à tout berzingue

un moi qui ne voit plus le temps passer

un radiateur à réparer, un lave vaisselle tout déglingué, une enfant à consoler, et à nouveau la machine à laver.

autant de cycles qui tricotent la machine qu'est notre vie.

et pour se réchauffer

et pour se retrouver, tricoter.

alors voilà, la poulette avait bien passé deux mois à regarder des films en tricotant au point mousse de la formidable laine bleue, légère comme un nuage, douce comme un gros bébé chameau (dans l'imaginaire de la poulette le bébé chameau était aussi bleu qu'un nuage).

917_0035_CMoyenne

elle avait commencé par une bonne semaine à patiner aux aiguilles n°4 avant que sa kate ne lui montrât qu'elle tricotait "bien-trop-serré"... et que son tricot, non content de ne pas avancer, aller ressembler à une serpillère.

elle avait fini par achever, et matitunalement, machinalement aussi,  son jeune châle tout frais pondu de la nuit, à 4h30 du matin dans la machine à laver, programme laine, à froid, afin de le bloquer.

elle avait récupéré une jolie serpillère, bleue et poussière, qui s'était tortillonnée dans les joints de la lavante séchante. et avait perdu 70% de sa taille initiale.

IMG_20160124_212651-001

elle avait tenté de s'en réjouir, jusqu'à en être presque satisfaite...

pourtant, pourtant, il lui restait comme un poil de vieux chameau coincé au fond de la gorge. un peu comme si elle avait rêvé d'un châle dans lequel elle pourrait s'envelopper et qu'au final, elle portait autour du cou un châle de la taille d'un bandana. bandana tricoté en deux mois... bref, la poulette avait les boules. alors, elle alla rendre visite à emmanuelle, non, pas celle du fauteuil en osier,

hommage-dun-fauteuil-rotin-L-STQsOw

mais plutôt sa dealeuse de laine, et lui montra, honteusement, son châle serpillère à trou-trous. évidemment, emmanuelle, qui sniffait du poil de chameau lui proposa une solution: retremper, bien mouiller, eau à peine tiède, lit, grande serviette, crucifixation à épingles dudit châle sur grande serviette, patience et longueur de temps.

et cette chamelle avait raison...

IMAG0152

souplesse retrouvée

IMAG0154

longueur honorable

IMAG0155

épaules couvertes...

mais regardez moi cette merveille...

IMAG0156

"Ariane porte une robe bleue ciel. Quand elle danse, on dirait que le ciel se creuse. Dessous le bleu du ciel, il y a le plus doux corps du monde, et dans ce corps, un cœur battant mieux qu'un tambour."

Bobin, Tout le monde est occupé

Posté par poulette sacree à 14:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
20 décembre 2015

cosaque en décembre

c'était en 2012. une éternité. la poulette s'évertuait alors à aligner ses points droits, à suivre des lignes bien parallèles et brodait à la main, domestiquait la piqueuse plate... la poulette voulait savoir la base, avoir l'impression de faire les bons gestes.

c'était en 2012 et la poulette avait dans l'oeil une robe d'une merveilleuse petite créatrice, une matisse tout en finesse et en délicatesse.

sophie la styliste avait glissé un petit mot sous son post de blog et la poulette en avait eu le coeur tout affolé.

depuis, la belle sophie était devenue la grande, la merveilleuse sophie. toujours l'oeil rivé sur son actualité, la poulette en pinçait grave pour cette fille-là. une blogueuse, une rieuse, une coureuse, une acharnée, une superbe, une énergique. une lectrice, une couturière. une fille formidable. une grande.

depuis, sophie avait sorti ce livre.

Capture d’écran 2015-11-10 à 17

ce livre, une merveille.

alors, pour ce premier vrai jour de vacances, la poulette s'était mise à la machine...

pour son poussin, cette fois.

P1260019

petit dos chevelu, mon poussin

P1260020

demi sourire tout près du sapin

P1260024

découverte des dessous...

modèle cosaque du livre sus-cité, taille 10  ans pour poussin de 131 cm, et de 9 ans tout juste, drap monop et doublure petit pan, pressions Kam...

P1260028

merci sophie pour ce fabuleux modèle.

Posté par poulette sacree à 17:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
29 novembre 2015

avant l'avent (calendrier éphémère cousu par leur poulette de mère)

P1250854

P1250857

s'y mettre à deux pour monter le sapin métallique

rire et chanter, préparer la chorale du concert de noël

sous l'oeil fier, attendri, amusé de la poulette-mère.

12279051_10207226812863122_5883826688476401138_n

finir et être fier, retrouver décorations, guirlandes et pompons,

et chanter encore.

P1250859

avoir tout fini de décorer

regarder sa mère déposer les petits paquets

P1250861

d'un avent renouvelé.

P1250862

avent de douceurs, de tendresse et de jeux

P1250863

P1250864

P1250865

imaginer ce que dissimulent les papiers pliés,

dans leurs petites pochettes colorées...

P1250866

et vous, voulez-vous savoir ce que je leur ai reservé?

pochutes du stock, pinces à linges et pastilles de l'entrepôt de rouen...

Posté par poulette sacree à 20:49 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 novembre 2015

j'ai dix ans

profiter d'un jour férié pour plonger le nez dans de nouveaux tissus molletonnés.

P1250846choisir un patron, une jupette pour sa nounette.

passer un contrat avec les enfants, et s'enfermer dans l'atelier.

alors qu'ils chantaient dans la cuisine, "le mer-credi je m'balaaaa-deuh",

qu'ils remuaient le chocolat qui fondait dans le beurre,

la poulette retrouvait le plaisir de sa machine, au chaud, au soleil.

P1250844

P1250837

P1250851jupe mini-perle ivanne s, version A' pour poussinnette-qui-s'en-fiche-des-poches, molleton ty florian et passepoil petit pan ( et chaussettes totoro trouvées sur ebay)

 

P1250838

 

Posté par poulette sacree à 07:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,