Par ici, tout le monde est occupé;

du travail à n'en plus finir, et des tricots jamais achevés, des fuites, fuites, fuites, encore et toujours, constat, dégât des eaux, des copies, des allers retours, des réunions.

un mois de janvier à tout berzingue

un moi qui ne voit plus le temps passer

un radiateur à réparer, un lave vaisselle tout déglingué, une enfant à consoler, et à nouveau la machine à laver.

autant de cycles qui tricotent la machine qu'est notre vie.

et pour se réchauffer

et pour se retrouver, tricoter.

alors voilà, la poulette avait bien passé deux mois à regarder des films en tricotant au point mousse de la formidable laine bleue, légère comme un nuage, douce comme un gros bébé chameau (dans l'imaginaire de la poulette le bébé chameau était aussi bleu qu'un nuage).

917_0035_CMoyenne

elle avait commencé par une bonne semaine à patiner aux aiguilles n°4 avant que sa kate ne lui montrât qu'elle tricotait "bien-trop-serré"... et que son tricot, non content de ne pas avancer, aller ressembler à une serpillère.

elle avait fini par achever, et matitunalement, machinalement aussi,  son jeune châle tout frais pondu de la nuit, à 4h30 du matin dans la machine à laver, programme laine, à froid, afin de le bloquer.

elle avait récupéré une jolie serpillère, bleue et poussière, qui s'était tortillonnée dans les joints de la lavante séchante. et avait perdu 70% de sa taille initiale.

IMG_20160124_212651-001

elle avait tenté de s'en réjouir, jusqu'à en être presque satisfaite...

pourtant, pourtant, il lui restait comme un poil de vieux chameau coincé au fond de la gorge. un peu comme si elle avait rêvé d'un châle dans lequel elle pourrait s'envelopper et qu'au final, elle portait autour du cou un châle de la taille d'un bandana. bandana tricoté en deux mois... bref, la poulette avait les boules. alors, elle alla rendre visite à emmanuelle, non, pas celle du fauteuil en osier,

hommage-dun-fauteuil-rotin-L-STQsOw

mais plutôt sa dealeuse de laine, et lui montra, honteusement, son châle serpillère à trou-trous. évidemment, emmanuelle, qui sniffait du poil de chameau lui proposa une solution: retremper, bien mouiller, eau à peine tiède, lit, grande serviette, crucifixation à épingles dudit châle sur grande serviette, patience et longueur de temps.

et cette chamelle avait raison...

IMAG0152

souplesse retrouvée

IMAG0154

longueur honorable

IMAG0155

épaules couvertes...

mais regardez moi cette merveille...

IMAG0156

"Ariane porte une robe bleue ciel. Quand elle danse, on dirait que le ciel se creuse. Dessous le bleu du ciel, il y a le plus doux corps du monde, et dans ce corps, un cœur battant mieux qu'un tambour."

Bobin, Tout le monde est occupé