04 avril 2013

histoires de pieds et de nez

le soir, la poussinnette était rentrée. elle s'était tordu le pied. elle avait un peu mal là mais sautait criait jouait dansait. un bisou et c'était envolé. le lendemain matin, réveil câliné, "debout les mômes". mais debout, elle ne pouvait point. alors la poulette d'inventer un strap de poupée. mais non. il fallait aller passer des heures aux urgences, observer l'os du pied, vérifier l'état des membranes et comprendre ce petit pied gonflé. et le plâtrer. pour conjurer le mauvais sort qui s'acharnait sur le poulailler, on transmit... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 07:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 février 2013

le monde est grand et je suis toute petite

rester à la maison quand le monde s'agite. profiter du silence pour sentir l'absence. l'absence du poussin, d'abord, intense, en colonie de ski pour 7 longues nuits. l'absence du poussin, ce tout petit poussin de 75 mois, ce délicieux poussin édenté, entré comme un grand dans le bâtiment des dortoirs, après un rapide baiser à ses parents tout déroutés. sentir l'absence aussi de monsieur poulet, en stage, loin, lui aussi, et patienter. renifler son oreiller, s'endormir en douceur et sans un bruit, se réveiller seule, ou presque. ... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 21:27 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 janvier 2013

résolution de janvier #2 se laisser séduire

la poulette a un très très vieux téléphone mobile. presque un bi-bop. toute glorieuse, elle le sort ostensiblement devant les tripatouilleurs d'i-phone, fait glisser l'écran avec un délicat bruit de ressorts et découvre son clavier à demi arraché par les nombreuses avaries qu'il a subies. un très très vieux mobile sur lequel une poulette à vélo peut rouler, un très très vieux mobile qui tombe, se démonte et se remonte, clavier compris, en deux temps trois mouvements. un très très vieux mobile sur lequel la poussinnette a collé des... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 09:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
24 décembre 2011

comme une enfant devant le sapin

  *** *** sentir la douceur du pinceau de marina sur le doux visage des poussins, les voir se transformer de seconde en seconde et crépiter de joie devant leurs sourires de papillon ou de tigre de sibérie. pétrir à nouveau la pâte à sablés et l'étaler. donner les consignes. les poussins avaient bien écouté comment découper des oiseaux, des oursons et des coeurs dans la pâte légèrement épicée des biscuits beurrés de noël. il ferait des oiseaux et des oursons, elle découperait des roses et des coeurs. ils... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 14:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 novembre 2011

tous les demain

"maman, aujourd'hui c'est demain?" non, ma poussinnette, aujourd'hui c'est dimanche et demain c'est lundi. aujourd'hui on ira chez papiri et mamiette. "non c'est demain qu'on va chez papiri et mamiette. on est demain." la poussinnette raisonnait fort et bien. le poussin devenait doux et tendre. les matins étaient doux, même si on se réveillait fort tôt. et la poulette essayait de vivre cela sereinement. un ouiken sans monsieur poulet, des copies, évidemment, une frénétique envie de coudre mais surtout une grande amie venue la... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 08:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 novembre 2011

ce que je sais d'elle

  j'aime le regard qu'ils portent sur leur parents, amoureux. j'aime leur sourire quand ils nous voient nous embrasser, serrer nos doigts ou nous poser l'un contre l'autre, tout près serrés. j'aime la joie qu'ils ont à nous avoir surpris dans ces moments de tendresse. j'aime bien entendu leur complicité et leurs spectacles improvisés. qu'il ou qu'elle s'avance, ils salueront ensemble en se tenant la main. j'espère ne jamais oublier la douceur des cheveux de ma fille, et la façon dont elle s'abandonne... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 09:10 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 septembre 2011

chronique d'un dimanche endormi, poils aux sourcils

rouler, rouler et encore rouler, et jouer à sauter. regarder ailleurs, et puis tomber. en profiter pour demander un pansement rigolo, sourire à nouveau. avoir chaud et courir au parc, ensabler ses pieds. "on pourra aller au manèze, maman?", "oui, anna, si vous êtes mignons." "ze suis mignon." c'est vrai qu'ils furent mignons, même avec les cheveux dégoulinant de sueur et des bobos partout.
Posté par poulette sacree à 21:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
18 septembre 2011

pas vrai, maman, que quand on revient par le même chemin, les descentes c'est des montées?

il y avait ce moment où la poulette voulait faire participer ses enfants à la cuisine. elle trouvait que c'était bien pour les éveiller et leur faire découvrir les ingrédients et les secrets de fabrication. bref, il fallait faire un gâteau et elle s'était imaginé les poussins, sages, disciplinés, en train de remplir habillement leurs petits pots de yaourt de sucre, de farine et de poudre d'amandes. elle le savait pourtant, la poulette, que dans ces longs week end d'absence, elle supportait mal le désordre. la miette chue ou la giclure... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 09:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 septembre 2011

l'objet du délire

pour répondre à la sollicitation de Madame Cactus, la poulette accepte aujourd'hui de dévoiler une part de son intimité: son sac à mains. enfin, un de ses sacs à mains. chez la poulette, le sac est petit, tout petit, parce qu'elle emmène la plupart du temps sa maison dans son cartable. plus elle travaille, plus son sac est petit. celui-ci est tout petit et souriant... la poulette, contrairement à bliss cocotte, est bien incapable de faire ça toute seule... elle a donc reconverti une lunch box de bakker en sac à mains... soyons... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 14:13 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
29 août 2011

chronique d'un dimanche de confiture, poil aux mûres

se réveiller avant les enfants. déguster son café dans le silence. coudre un peu et accueillir les poussins, oeil endormi, avec douceur et cacao chaud. organiser un batawaf au studio et puis rire aussi. habiller la poussinnette de ce qu'on a sous la main, en attendant le réveil de monsieur poulet. celui là même qui avait offert une grasse matinée, la veille, à la poulette. découdre ce qu'on a cousu de travers sans broncher et regarder d'un oeil attendri les poussins jouer. consoler. accompagner. penser que dès la rentrée la... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 07:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,