05 février 2013

chronique d'un week end de fièvre au goût de miel

nous sommes à table, avec les grands parents des poussins. c'est l'heure du fromage. il y en a trois sur la table, deux très frais et le troisième un peu plus sec. monsieur poulet explique: "vous voyez, les enfants, ces deux fromages là sont plus frais, donc ils sont plus gros. celui ci est plus vieux, il est moins frais, donc il est plus petit. " et le poussin de s'écrier: "ben oui, comme papyvon et mamimaud..." on rit. on rit encore et encore. et puis on ramène le poussin fiévreux. le lendemain, c'est au tour de la poussinnette.... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 09:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

21 janvier 2013

le temps des premières fois... une poussinnette à paris

sentir le froid, les flocons et le silence. poser son pied mal assuré sur la neige fraîchement déposée, et rire, rire à gorge déployée de ce cadeau que paris nous fait. arriver en douceur, comme tombent les flocons la nuit, et s'envoyer quelques boules avant de se glisser dans les lits convoités. marcher à pas mesurés, bottes aux pieds, et profiter. retrouver les cousins, rencontrer des bonshommes, des zèbres et un narval, se mesurer à lui. attendre les amis. sentir son corps s'emballer devant les rondeurs de son hélène bien aimée,... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 octobre 2012

bonnet de lutin (ou tête de capote?)

dans une ville où jadis on brûla la pucelle d'orléans le 30 mai 1431 vit une fille si douée et si douce que la poulette en est folle d'amour. l'autre jour, elle est venue rendre visite à une copine, et la poulette en a profité pour lui livrer quelques pelottes pour des bonnets d'hiver. elle s'est pas foulé, la poulette, elle a descendu sa rue et trouvé des laines lang à tomber. elle a, la perfide, promis à sa copine un petit ballon de foot. et puis elle a oublié. la perfide. mais elle y pense... aujourd'hui, sa kate adorée lui a... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 18:59 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 septembre 2012

paris... de la poésie, encore.

Paris a froid Paris a faim Paris ne mange plus de marrons dans la rue Paris a mis de vieux vêtements de vieille Paris dort tout debout sans air dans le métro Plus de malheur encore est imposé aux pauvres Et la sagesse et la folie De Paris malheureux C'est l'air pur c'est le feu C'est la beauté c'est la bonté De ses travailleurs affamés Ne crie pas au secours Paris Tu es vivant d'une vie sans égale Et derrière la nudité De ta pâleur de ta maigreur Tout ce qui est humain se révèle en tes yeux Paris ma belle ville Fine comme une... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 07:03 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 septembre 2012

et de loger le temps...

  C’est beau d’avoir élu Domicile vivant Et de loger le temps Dans un coeur continu, Et d’avoir vu ses mains Se poser sur le monde Comme sur une pomme Dans un petit jardin, D’avoir aimé la terre, La lune et le soleil, Comme des familiers Qui n’ont pas leurs pareils, Et d’avoir confié Le monde à sa mémoire Comme un clair cavalier A sa monture noire, D’avoir donné visage À ces mots : femme, enfants, Et servi de rivage À d’errants continents, Et d’avoir atteint l’âme À petits coups de rame Pour ne l’effaroucher D’une brusque... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 06:36 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
06 septembre 2012

et tous les jours je t'aime plus fort... (petite mémère inside)

de dos, avec sa jupe rose, elle a l'air d'une petite mémère. celle qui traverse la rue du village, en boitillant, trois poils au menton et sourire édenté. elle dirait "voué voué, o lay, le temps c'est plus ce que c'était". de dos, elle est sacrément endimanchée, cette petite mémère, et ses petites jambes sont encore fraîches et guillerettes. les pieds en dedans, un tout petit peu, je la regarde, et tous les jours je l'aime un peu plus fort. je tiens sa main quand elle s'éveille et l'accompagne à la cuisine où elle réclame, fort fort,... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 14:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

31 août 2012

c'est fait... garde robe de rentrée.

c'est fait. les vacances sont passées. on est rentrés. on s'est remis à bosser. la pluie a recommencé à tomber et les petites laines à s'inviter dans les soirées. c'est fait, voici une nouvelle rentrée, avec son lot de surprises, ses cheveux blondis et son emploi du temps à découvrir. c'est fait. au seuil de septembre, d'un poussin au cp avec son beau cartable bleu, au seuil de septembre et une nouvelle école pour chacun, retrouver les cahiers, les cours, les programmes et les livres. retrouver les tissus, les défis et les couleurs.... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 00:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 juillet 2012

des oiseaux, (prévert, encore)

Pour faire le portrait d'un oiseau Peindre d'abord une cage avec une porte ouverte peindre ensuite quelque chose de joli quelque chose de simple quelque chose de beau quelque chose d'utile [...] Quand l'oiseau arrive s'il arrive observer le plus profond silence attendre que l'oiseau entre dans la cage et quand il est entré fermer doucement la porte avec le pinceau puis effacer un à un tous les barreaux en ayant soin de ne toucher aucune des plumes de l'oiseau Faire ensuite le portrait de l'arbre en choisissant la plus belle de ses... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 22:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
02 juin 2012

conter fleurette

quelques jours avec la poussinnette. son grand frère avait déserté le poulailler pour aller "faire le touriste", à paris, avec sa mamiette. et le temps de filer à l'allure de la toute petite. on s'éveillait tôt matin, certes, mais on prenait le temps d'être ensemble. la poulette l'avait prise par la main et, après avoir payé les croissants chauds, elles s'étaient assises à la terrasse du café, entre filles. la poussinnette n'avait pas résisté au plaisir de réciter son doux poème de fête des mères... la poulette avait versé une douce... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 10:40 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 mai 2012

des nouvelles du cap ( matisse sous la pédale )

elle n'en parlait plus trop, et n'y allait plus trop non plus. la dernière fois qu'elle avait franchi la porte de l'atelier, elle s'était dit qu'elle avait autant envie de mettre la piqueuse plate en route que de se pendre. quand on lui demandait ce qu'elle avait appris, ce qu'elle ferait l'an prochain, elle répondait confusément qu'elle avait beaucoup appris, et que peut-être elle passerait ce CAP. mais c'était difficile à gérer, et elle voyait bien maintenant comment cette frénétique course à toujours mieux faire l'avait emportée... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 09:15 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,