27 février 2013

le monde est grand et je suis toute petite

rester à la maison quand le monde s'agite. profiter du silence pour sentir l'absence. l'absence du poussin, d'abord, intense, en colonie de ski pour 7 longues nuits. l'absence du poussin, ce tout petit poussin de 75 mois, ce délicieux poussin édenté, entré comme un grand dans le bâtiment des dortoirs, après un rapide baiser à ses parents tout déroutés. sentir l'absence aussi de monsieur poulet, en stage, loin, lui aussi, et patienter. renifler son oreiller, s'endormir en douceur et sans un bruit, se réveiller seule, ou presque. ... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 21:27 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 février 2013

des blessures narcissiques

il s'en était fallu de peu que la poulette, découragée par tant de mauvaise foi de la part de sa poussinnette, écoeurée qu'on puisse lui dire que, peut-être que sa fille voulait juste porter des fringues normaaaaales, ne jetât sa capricieuse singer et son stock de tissu à la benne. elle s'était raisonnée, avait tenu bon et décidé d'attendre un peu pour coudre à nouveau quelque parement à l'ingrate poussinnette. elle avait aussi convenu avec monsieur poulet que la poussinnette s'habillerait désormais seule, afin que cessent les prises... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 17:21 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
05 février 2013

chronique d'un week end de fièvre au goût de miel

nous sommes à table, avec les grands parents des poussins. c'est l'heure du fromage. il y en a trois sur la table, deux très frais et le troisième un peu plus sec. monsieur poulet explique: "vous voyez, les enfants, ces deux fromages là sont plus frais, donc ils sont plus gros. celui ci est plus vieux, il est moins frais, donc il est plus petit. " et le poussin de s'écrier: "ben oui, comme papyvon et mamimaud..." on rit. on rit encore et encore. et puis on ramène le poussin fiévreux. le lendemain, c'est au tour de la poussinnette.... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 09:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
28 janvier 2013

comme un dimanche

il a poussé. quand il s'accroupit, son bas de pyjama lui joue des tours. quand il se relève, on dirait alice après qu'elle a mangé du gâteau qui fait grandir. il voulait que sa poulette de mère lui couse un pyjama chenille, dans le tissu de la robe de sa soeur. il n'en restait plus, et la poulette était allée fouiller dans son jardin secret pour y trouver un coupon précieusement conservé. bien entendu, il avait adoré s'imaginer dans un pyjama bariolé, et la poulette s'était lancée. comme il avait passé une semaine à sauter, courir et... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 08:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 septembre 2012

au pays des merveilles...

on a roulé. on est partis presque tout de suite après l'école, on a chargé la voiture et on a roulé. la poussinnette s'est endormie presque instantanément et le poussin a parlé, parlé, chanté, parlé, grogné, compté. ensuite il a eu faim. tout en roulant, la poulette lui a fait passer son petit sachet de pommes dorées, un sandwich au pain brioché, une tartine de fromage pasteurisé et un flanby et sa cuillère colorée. un peu d'eau et il s'est remis à parler. la route montait et zigzagait. la poulette se sentait fatiguée. il restait... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 12:34 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 septembre 2012

et de loger le temps...

  C’est beau d’avoir élu Domicile vivant Et de loger le temps Dans un coeur continu, Et d’avoir vu ses mains Se poser sur le monde Comme sur une pomme Dans un petit jardin, D’avoir aimé la terre, La lune et le soleil, Comme des familiers Qui n’ont pas leurs pareils, Et d’avoir confié Le monde à sa mémoire Comme un clair cavalier A sa monture noire, D’avoir donné visage À ces mots : femme, enfants, Et servi de rivage À d’errants continents, Et d’avoir atteint l’âme À petits coups de rame Pour ne l’effaroucher D’une brusque... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 06:36 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

13 juillet 2012

prosper aux enfers ( une nuit de tigres)

le diable ferme la valise dans la position réglementaire de la fermeture éclair... le diable ferme la valise s'approche de l'arbre et sonne... la valise à la main une porte d'ascenseur s'ouvre et un petit diable groom d'ascenseur salue... le diable entre avec sa valise l'arbre se referme vue en coup de la descente de l'ascenseur aux enfers... [...] soudain il s'arrête se retourne et voit le lion qui met sa tête dans la bouche du dompteur un diable surgit lui pique les fesses avec sa fourche et lui dit: "et ce... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 09:43 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 juin 2012

défi ikks, rien de nouveau sous la torpeur viennoise...

80 candidats à faire passer à l'oral. la poulette avait fait la page trois du journal local et s'était mise en route, trois matins, à 6h55, pour arriver fraîche et bien à l'heure devant ses candidats. certains partageaient avec une certaine aise leur apprentissage de l'année, d'autres traînaient ou soufflaient. elle en avait même vu un bâiller pendant qu'il parlait. bref, elle faisait passer l'oral. elle essayait de continuer à vivre aussi, malgré la fatigue, elle rentrait du boulot et repartait danser, jouer ou rire avec des amis car... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 11:13 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 juin 2012

chronique d'un dimanche d'élections...

regarder son père, et son fils, jouer aux soldats de plomb, en chuchotant, pendant la sieste. découvrir la même lumière dans leurs yeux. graver en soi ce moment, et rêver de ne jamais l'oublier. il y avait un soldat au bras cassé et l'autre qui avait un drapeau. se souvenir de l'arc en ciel double qui a traversé le ciel après le fabuleux orage du soir. regarder sa mère et sa fille enlacées. regarder encore, les yeux tout mouillés, sa fille si petite dans une robe si longue. comprendre. aimer. rêver. habiller les... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 08:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
16 juin 2012

à tout petits pas

à tout petits pas, on s'acheminait vers le calme de l'été. la poulette avait connu des contrariétés pour une paire de chaussures abîmées, et pris le soleil sur son balcon déserté. elle avait eu du temps pour elle, et pour souffler, et elle en avait ressenti une véritable joie. elle avait décidé, à tout petits pas, de finir ses travaux à demi commencés, de ranger ses papiers, de trier ses dossiers. elle avait eu tendance à accumuler, entasser, dissimuler ... et crier au moindre bout de papier égaré. à tout petits pas car elle aurait... [Lire la suite]
Posté par poulette sacree à 13:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :