"je suis proffesseur de lettre et donc je cottoie énormément de personne adorrant ce style de poésie, tout comme moi."

oui, je suis professeur de lettres. je corrige des copies. des tas de copies. je me régale de cet exercice, il me permet de travailler à la maison, et de profiter de la chaleur, des terrasses, des siestes de début d'été et du jazz. ce matin, la ville offre à tous les élèves des écoles un concert, dans l'amphithéâtre. ce matin, les poussins sont partis, casquette pour la poussinnette, chapeau de paille et chemise en liberty pour le poussin, les poussins sont partis écouter de la musique au théâtre antique.

et moi je suis professeur de lettres. alors, vissée à mon siège, bouteille d'eau pétillante à ma gauche, consignes de correction calées et ordinateur allumé, petite fenêtre sur l'actualité, je corrige mes copies. et j'aime ce style de poésie. je ris.

"mais quoi les poètes ne devraient faire des poésie que sur les grillages et les stors électriques?"

jamais je ne me moque de l'élève. je ris fort. je me dis qu'il ne s'est pas relu. je trouve l'erreur poétique. je trouve le cancre bidonnant. j'adore leurs trouvailles. mon collier de perles...

mais quoi, devrait-on vraiment s'insurger contre les erreurs d'orthographe, les tournures maladroites et les expressions hasardeuses?

"il est vrai que nous sommes dans l'obligeance d'aborder des sujets sérieux"

oui, il existe des choses sérieuses.

le bonheur d'aller au concert

la peur au ventre quand ton père passe un scanner

l'angoisse des effets secondaires de la chimio

l'ivresse du temps bientôt libéré

la souffrance de tes proches

l'exaltation de ton rapport d'inspection

le plaisir des réussites de tes enfants

la trouille d'un nouveau boulot

l'envie féroce de faire de la formation

l'allégresse quand ta stagiaire est première au capes

les regrets d'avoir vendu ta surjeteuse

la fierté d'avoir réussi ton gâteau roulé

l'impatience d'avoir 37 ans

...

la vie quoi.

et puis rire encore,

"je vous fais donc par de mon désaccord vis à vis de son contenu. ne pensez vous pas qu'écrire sur une tasse de café risque d'être ennuyeux?"