le soir, la poussinnette était rentrée. elle s'était tordu le pied. elle avait un peu mal là mais sautait criait jouait dansait. un bisou et c'était envolé. le lendemain matin, réveil câliné, "debout les mômes". mais debout, elle ne pouvait point. alors la poulette d'inventer un strap de poupée. mais non. il fallait aller passer des heures aux urgences, observer l'os du pied, vérifier l'état des membranes et comprendre ce petit pied gonflé. et le plâtrer.

IMAG0327

pour conjurer le mauvais sort qui s'acharnait sur le poulailler, on transmit au ciel un message de pieds. poulette et poussinnette parèrent leurs orteils de mille feux. et il faudrait que ça marche, car de la poisse, on en avait assez.

IMAG0329

et pendant que les petits chassaient les oeufs dans le jardin de la grande maison, la poussinnette sautant criant jouant dansant ( et escaladant à l'échelle de corde pendant que son frangin se hissait au haut du magnolia), la poulette, nu pieds, nez rouge vissé au visage, de se rétamer la face au milieu du cercle des clowns. ce genou couronné fut la fin des mésaventures de l'hiver. on sublimerait bien vite les déconvenues du congé formation refusé ou des petits soucis de santé. en tout cas, elle, la poulette, elle allait s'éclater avec son nez rouge cet été.

Zita_clown_printps__t_2013