il a poussé. quand il s'accroupit, son bas de pyjama lui joue des tours. quand il se relève, on dirait alice après qu'elle a mangé du gâteau qui fait grandir. il voulait que sa poulette de mère lui couse un pyjama chenille, dans le tissu de la robe de sa soeur. il n'en restait plus, et la poulette était allée fouiller dans son jardin secret pour y trouver un coupon précieusement conservé. bien entendu, il avait adoré s'imaginer dans un pyjama bariolé, et la poulette s'était lancée.

comme il avait passé une semaine à sauter, courir et faire jouer son corps, du week end il n'avait pas cessé. il tournait, sautait, jouait à tomber. et la poulette voulait le photographier. il cherchait la blague. prenait la pause, et quand le mouvement imperceptible du doigt de la poulette se faisait sentir, il sautait hors du cadre...

P1190776

P1190780

et la poulette de rire avec lui de cette farce bien orchestrée... il se tordait dans tous les sens,

P1190768

P1190784

P1190792

pour finalement s'abandonner, sourire d'ange édenté, au regard attendri de sa maman ravie.

P1190809

P1190813

P1190814

pyjama cow-boy de tidou, donald 6A, citronille et pantalon ben and mia taille 6A, lily bird's studio. tissu cow boy yippee, michael miller, linnamorata, popeline marèse d'une douceur incroyable, biais à étoiles motif personnel.

P1190831

La Chenille et Alice se regardèrent un moment en silence : finalement, la Chenille retira son narguilé de sa bouche, puis s’adressant à elle d’une voix languissante et endormie :

« Qui es-tu ? » lui demanda-t-elle.

Ce n’était pas un début de conversation très encourageant. Alice répondit d’un ton timide : « Je… Je ne sais pas très bien, madame, du moins pour l’instant… Du moins, je sais qui j’étais quand je me suis levée ce matin, mais je crois qu’on a dû me changer plusieurs fois depuis ce moment-là. »

« Que veux-tu dire par là ? demanda la Chenille d’un ton sévère. Explique-toi ! »

« Je crains de ne pas pouvoir m’expliquer, madame, parce que je ne suis pas moi, voyez-vous ! »

« Non, je ne vois pas. » dit la Chenille.

« J’ai bien peur de ne pas pouvoir m’exprimer plus clairement, reprit Alice avec beaucoup de politesse, car, tout d’abord, je ne comprends pas moi-même ce qui m’arrive, et, de plus, cela vous brouille les idées de changer si souvent de taille dans la même journée. »

d'après Lewis CARROLL, Alice au pays des merveilles