reprise ensoleillée, reposée et joyeuse. la machine à coudre a un peu tourné, mais pas trop. la poulette lit et se détend, rit aussi beaucoup et prend soin d'elle et du poulailler. monsieur poulet désespère de voir le temps si doux, si clément et de ne pouvoir aller skier. la poulette est aussi un peu inquiète de cette planète qui marche sur la tête. y'aura-t-il de la neige cet hiver? une neige lourde et crissante qui permette de se courir après pour s'envoyer des boules en hurlant? y'aura-t-il des promenades à ski dans le silence des grands arbres? y'aura-t-il un poussin fou de joie de glisser et tourner? y'aura-t-il aussi, une première fois pour la poussinnette? y'aura-t-il un bon thé fumant, les doigts gelés, après une journée au nez rougi par la bise?

la poulette roulait à vélo ce matin, et avait enfilé ses gants pour la forme. il faisait tiède, c'était bon. et puis elle pensait à cette toute petite couverture de neige qui avait saupoudré les hauteurs de vienne fin décembre. elle aimerait bien quand même voir ce lourd manteau s'abattre sur la ville et sur les collines, entendre ce bruit feutré, et sentir son homme crépiter de joie en fartant ses skis...

P1130929

P1130930

et d'arpenter l'après midi les rues ensoleillées, petite main chaude tendrement serrée. pour l'instant le manteau est un peu trop chaud, et c'est bien. on roulera les manches qui cachaient les petites mains. on remonte les manches et on sourit.

P1130937

P1130936

P1130942

P1130951

P1130952

 

P1130956

manteau du livre 127 chez les JCA, taille 130 sans marges et raccourci en 120. polaire rouge du marché et lainage tous tissus à salaise. boutons du stock et pressions résine.