"maman, aujourd'hui c'est demain?" non, ma poussinnette, aujourd'hui c'est dimanche et demain c'est lundi. aujourd'hui on ira chez papiri et mamiette. "non c'est demain qu'on va chez papiri et mamiette. on est demain."

la poussinnette raisonnait fort et bien. le poussin devenait doux et tendre. les matins étaient doux, même si on se réveillait fort tôt. et la poulette essayait de vivre cela sereinement. un ouiken sans monsieur poulet, des copies, évidemment, une frénétique envie de coudre mais surtout une grande amie venue la visiter. la poulette mettait tout de côté pour elle, patientait pour montrer son petit tablier du lisette, inspiré par sa copine vio, et puis pour monter le tablier porte bonheur scarlett et marguerite découpé le samedi matin... la poulette papotait, cancannait et riait délicieusement avec sa sophie qu'elle n'avait pas vue depuis si longtemps. elle remplissait tous les hier et rêvait avec elle de tous les demain. elle la dorlotait. sophie soleil.

on irait chez papiri et mamiette. les poussins joueraient et la poulette rirait encore avec son amie chérie, profitant jusqu'au dernier moment de son rire soleil et de la chaleur de son regard. on câlinerait ce soir, la poulette coudrait un peu, et puis faudrait reprendre ce rythme effréné... c'était demain.

P1130279 

P1130278