la poulette a replongé dans la littérature contemporaine. Les Hommes en général me plaisent beaucoup l'a fascinée. et du coup elle a foncé sur le dernier livre de cette exceptionnelle conteuse. d'ailleurs, sa plus jolie toute petite histoire est lisible et téléchargeable ici.

ce qui plait à la poulette c'est la justesse des mots et des sentiments. l'histoire est à elle-même captivante: on pénêtre dans de luxueuses villas inhabitées pour y vivre, en l'absence des propriétaires. gustavo izarra, industriel de la pharmacie, prévient la police. et, ce faisant, met sa dépressive épouse, vida, en relation avec l'alcoolique et solitaire lieutenant taïbo.

ce roman présente deux femmes, vida et paloma, deux révoltes, deux libertés à conquérir. chaque oiseau prendra son envol, pour le plus grand plaisir du lecteur.

extrait de l'article du monde: " Ce qui pourrait n'être qu'une intrigue banale, un roman sur la force du désir qui s'affranchit des digues, devient un hymne à la liberté et à l'imagination. A la fantaisie en somme, telle que la conjuguent musiciens et poètes sous toutes les latitudes."