c'était une de ses phrases fétiches, une de celles qu'on prononce et qu'on entend aussi avec douceur et plaisir. "c'est pas grave", maman, si j'a renversé le verre. j'a tombé par terre mais c'est pas grave. c'est pas rrrrave théodorrrr. c'était à l'image de la philosophie par laquelle la poulette essayait de se laisser submerger pendant les moments d'absence de son amoureux. c'est pas grave si je laisse tomber le papier alu dans la voiture. c'est pas grave si je me gave de carambar pour tenir la route de vienne à gap, c'est pas grave si je dois m'arrêter trois fois sur le chemin, dans le froid et la nuit, une fois pour caca, sur un terre plein, une fois pour pipi, dans la couche, et une fois pour l'eau renversée à l'arrière. c'est pas grave si la poulette a la grippe, et des gratouillis dans la gorge, c'est pas grave si la nounette a encore l'oreille qui suinte, c'est pas grave si tidou est pénible en ce moment. c'est pas grave si elle ne dort pas, et si lui dort alors alors que la poulette voudrait sortir. tant pis si le liberty choisi ne plait pas. et la poulette voudrait voir sa vie s'alléger à l'aide de ces mots magiques, et sentir vraiment quel bonheur elle vit avec ses tout-petits, agiles et fous, et tellement pleins de vie. tant pis donc si les gommettes se déchirent, les verres se renversent et les cris fusent, tant que cette vie est là qui palpite en nous, et cet amour qui nous porte. on rêve alors que les ennuis renforcent notre certitude qu'être sur terre est un don, et que mourir, ce serait perdre le paradis.

la poulette était fort contente de passer quelques heures à gap, juste après avoir appris qu'elle ne serait pas inspectée, mais consultée au sujet d'une autre qui lui avait fait du mal. elle trouvait le soleil doux, la lune joyeuse et la fondue parfaite. les enfants riaient et couraient, et sautaient sur le canapé, et elle les reconduirait le lendemain en chantant une souris verte à tue tête.

et finalement c'était pas grave si elle avait, en ce moment, fort peu de temps pour coudre et des projets plein la tête, elle le savait, elle vivait de tout cela, de ces attentes et de ces désirs aussi.

P1070245

P1070279

P1070278