c'est en lisant le dernier post de la fée rouge, que la poulette s'est souvenu avoir appliqué avec bonheur des éléments de la méthode montessori à la maison. laisser son poussin se servir, utiliser des couverts en métal et des verres en verre, lui laisser l'accès aux robinets, lui montrer comment se débrouiller par lui-même. oh divine liberté de parents qui n'avaient pas à se lever à chaque moment pour faire un truc rendu accessible au petit doux, à leur tidou.

quand apparut la nounette et son caractère de cochon, et ses manières de cochon, disparurent rapidement les grands principes et apparurent illico les verres en plastique, tasses à bec, assiette en mélamine.

quand le dernier biberon en verre eut été jeté depuis le deuxième étage, fin des biberons en verre.

le rangement, pour cette petite minette, se réduisit alors à laisser traîner la brosse à dents au milieu du couloir et à éparpiller les chaussures. que la mère poulette, fatiguée de demander, ramassait par elle-même. quant au tidou, il continuait bien sagement de ranger son train dans les paniers.

mais le livre de la fée rouge, la poulette l'avait aussi. alors elle l'a relu. et là, ô joie de redécouvrir ce qu'elle avait entrevu quelques années auparavant, incitée à cette découverte par le magnifique roman de Goliarda Sapienza, L'art de la joie.

elle pouvait faire mieux avec sa fille aussi.

et cela la motivait d'autant plus qu'elle n'avait plus d'élèves pour cette année. le lycée fermant le 10 juin, il ne lui restait plus que des tâches administratives fort excitantes...
elle pouvait donc s'y mettre.

1. la salle de bains.
tidou est propre de jour et de nuit, mais il dort quand même avec une culotte rembourrée, confortable et qui évite à la maman et l'enfant de se mettre à changer les draps pour un tout petit accident.
nounette est en plein apprentissage. elle a accès au pot, a les fesses à l'air, et si elle fait pipi par terre, elle nettoiera avec un vieux bout de serviette, sous le regard tranquille de sa poulette de mère. (non, mamiette, tu ne seras pas obligée de faire ça...)
les couches lavables faciliteraient la conscience d'être mouillé et d'uriner, oui, mais aussi, du coup, les petits s'en fichent d'être mouillés, et ne voient pas l'inconfort.
nounette apprend aussi à se nettoyer avec des lingettes faites en chutes de tout et n'importe quoi:
th_odore__maman1
et un peu d'eau de lavande: eau du robinet, 1L + 5 gouttes d'HE de lavande pure, dans un vapo.
elle monte seule sur la table à langer, et apprend à déposer sa couche dans la bonne poubelle, à gauche la jetable, à droite la lavable.

P1030508

P1030511

et tant qu'à être dans la salle de bains, tidou et la nounette pourront se laver les mains, les dents ou boire un peu d'eau, et la nounette pourra aller sur le pot toute seule.
th_odore__maman2_1

2. la chambre et le salon (côté enfants)
il s'agit là de calmer les ardeurs du circuit de train et de le ranger, et d'offrir aux petits la possibilité d'aller dans leur lits ou de jouer en toute sécurité et en sachant où sont les choses.
l'étape du matin a été de conduire la nounette à faire son rangement de jouets: nous avons donc à deux vidé tous les tiroirs et défini des cases de rangement: musique, personnages, balles, construction-invention, puzzle, empilages. vérifié aussi que tout pouvait être accessible, et que la chambre était rangée:

P1030515

th_odore__maman3
et le salon aussi:
th_odore__maman4
on en profitera pour remarquer la magique organisation des tiroirs, faite par la nounette, en haut à gauche celui de la table basse, avec ses 4 compartiments, en haut à droite et en bas à gauche ceux de l'étagère, construction et invention, et bien entendu le nouveau projet de maman, un petit meuble bas à transformer en cuisinière-frigo...

comme quoi, les vacances, c'est aussi un état d'esprit.
parce qu'en fait...

P1030502

faut que j'y aille...