hier c'était un jour de pluie.
la poulette et monsieur poulet avaient faim de ciné.

ils firent appel à la jolie roxane pour s'occuper des poussins, qui sont ravis de manger des pâtes avec du beurre et du sel du romage et de la compote, de voir un désinimé et d'aller se coucher avec quelqu'un d'autre, pour une fois.
le grand poussin ( 3 ans et demi dans 3 jours) accompagna ses parents à la porte et leur proposa de passer une bonne soirée, en leur collant à chacun deux grosses bises sur les joues. la poussinnette ne quitta même pas ses coquillettes: "wawa".
ciné d'abord, aaah, le ciné. bon sang qu'elle aime ça la poulette!
elle adore découvrir une histoire, ne rien savoir et se laisser happer par l'histoire. monsieur poulet sélectionne, la poulette déguste.

et hier soir, ce fut:

19255875

c'est un film bulgare où les hommes sont perdus, et dont on sort épaté.

qui sait comment on fait un lien vidéo sur un blog???

"Itso a pris ses distances avec ses parents jusqu'au jour où il secourt une famille turque, agressée par un groupe de néo-nazis. Parmi eux, se trouve son jeune frère Georgi, qui participe depuis peu à des ratonnades. En se rapprochant de Georgi et de la jolie Turque qu'il a sauvée, le tourmenté Itso entreprend un cheminement intérieur qui pourrait l'entraîner vers la voie du salut."

j'ai adoré.

ensuite un petit resto vite fait: poisson trop cuit, haricots dégueu, vin délicieux et tarte tatin.
la poulette étant fort culottée,
dit au patron que le poisson n'était pas bon.
qui lui remboursa la moitié du plat.
moralité, les happy hours, faut se méfier, ça peut être avarié.